Sécurité des femmes défenseures des droits humains, l’Ong Opinion Éclairée participe à la réflexion

Pour faire face aux intimidations et menaces de tout ordre qu’elles rencontrent, les femmes défenseures des droits humains en Côte d’Ivoire mènent une réflexion. C’est une initiative de la Coalition Ivoirienne des Défenseurs des Droits Humains (CIDDH). L’Ong Opinion Éclairée, éditrice du site lemediacitoyen y prend part.



Le vendredi 13 mars 2020, la Coalition Ivoirienne des Défenseurs des Droits Humains (CIDDH) a rencontré les femmes leaders défenseurs des droits humains. Objectif : échanger en vue de renforcer leur sécurité.

Selon la Présidente de la CIDDH Marthe Coulibaly, l’objectif  de cette première réunion trimestrielle est de «  contribuer à la protection des Femmes Défenseurs des Droits Humains (FDDH) et des Défenseurs des Droits Humains (DDH) vulnérables dans la sous-région ouest africaine ».

A cette occasion les femmes ont posé les préoccupations courantes qu’elles rencontrent dans le cadre de leur lutte. Notamment les risques de renvois, des refus de manifestations de la part des autorités, les menaces, le manque de démocratie, le manque de liberté d’expression…

La Présidente de la CIDDH a enregistré les différentes plaintes. Puis elle a donné des conseils ainsi que des stratégies aux participantes. Ces stratégies sont notamment « élargir le réseau communicationnel des organisations, être soi-même un exemple en tant que femme défenseure des droits humains”

Nesmon De Laure, présidente de l’Ong Opinion Éclairée s’est faite représenter car en mission. Elle a toutefois commenté l’initiative.

“C’est une initiative qui arrive à point nommé.  Défendre les droits humains, c’est aussi interroger la gouvernance,interpeller le système. Or nos sociétés n’admettent pas toujours que les femmes leur demandent des comptes. Les risques de représailles sont réels. Il faut donc anticiper “.



Marina Kouakou

Lemediacitoyen.com

Lire aussi:
Yop, femme tombée du balcon, le ministère de la femme parle de violence conjugale

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*