Société civile ivoirienne/ zoom sur 5 étoiles montantes de la jeunesse féminine engagée

|1 584 vues |
La société civile ivoirienne regorge de valeurs féminines sûres.

La journée internationale de la Femme se célèbre ce 8 mars 2019. Lemediacitoyen.com qui est engagé pour l’inclusion du genre, sélectionne pour vous, 5 jeunes femmes dynamiques de la société civile ivoirienne. Elles interviennent pour les unes et les autres, sur les droits sociaux et la gouvernance politique et démocratique. Peu médiatisées, elles ont pourtant du coffre à revendre. 

Yvonne Toba, l’activiste des droits des communautés

Vous la voyez parmi les déguerpis de Cocody Danga ou encore auprès des marailleuses d’Abobodoumé, le poing levé. Yvonne Toba, activiste des droits sociaux est une leader de jeunesse féminine qui monte. Elle consacre la majeure partie de son temps à ses activités de coordonnatrice de NoVox Côte d’Ivoire, mouvement qui défend les sans voix. Présente sur les grandes questions de l’heure, c’est avec fermeté qu’elle s’oppose aux énergies fossiles et aux centrales à charbon.

Yvonne Toba n’est pas non plus muette sur la gouvernance politique et démocratique.  Membre de la coalition Tournons La Page,  elle se prononce pour une prise en compte des jeunes et des femmes dans le processus d’organisation des élections. Titulaire d’une licence en lettres modernes elle est également spécialiste en droit de l’homme et genre post conflit.  Elle a obtenu son certificat à l’ Ecole de Maintien de la Paix de Bamako,

Julie Koné : « Il est vital pour les jeunes femmes de s’engager »

Julie Koné, présidente du Centre Féminin pour la démocratie en Côte d’Ivoire (CEFCI) est sans répit.  Économiste de Transport, Ingénieur en Management des Ressources Humaines et Formatrice, elle est engagée dans la promotion des droits de la fille et de la femme.

Elle s’intéresse aussi à la gouvernance politique. Membre du GPATE, son organisation fait des propositions pour la réforme électorale. Pour elle, « Il est important, voire vital pour les jeunes, spécialement pour les jeunes femmes de s’engager »

Julie KONE a fait son parcours scolaire au Lycée Sainte Marie de Cocody d’où elle est sortie avec un Baccalauréat série C. Elle intègre alors le prestigieux Institut National Polytechnique Houphouët Boigny (INP-HB) de Yamoussoukro en Classe préparatoire commerciales
2 ans plus tard, en 2000, elle est admise au Concours d’entrée à l’école Supérieure de Commerce et d’administration des Entreprises (ESCAE) Option Ingénieur en Logistique et Transport

Marie Flore BEGOU, le visage du volet  Genre et cohésion

 

 Marie Flore BEGOU estime qu’un traitement efficace des violences passe par la prise en compte véritable de la voix de la femme en vue d’une paix durable.Son engagement aux côtés des femmes et pour la cohésion sociale se traduit  par des activités de dialogues au sein des communautés, des actions de plaidoyer et de formation, en vue d’aider les femmes à s’impliquer davantage dans la dynamique de la prévention de la violence en Côte d’Ivoire.

Elle est titulaire d’une maîtrise es lettre et de plusieurs certificats en Genre, Droits de l’Homme et prévention de la violence, obtenus en Côte d’Ivoire et à l’étranger. Marie Flore BEGOU   est membre fondateur de l’Observatoire Ivoirien des Droits de l’Homme et est Chargée du Genre et de la Cohésion sociale au sein de cette organisation. Elle est également la  secrétaire générale du Réseau Ivoirien des Leaders.

 

Nathalie Soro, consultante en genre, militante des droits de l’homme

Nathalie Soro est une consultante en genre qui séduit. Membre de l’Observatoire du genre dans les médias, elle émet des intéressantes propositions Militante des droits de l’homme depuis 10 ans, Nathalie Soro  est  point focal genre et membre du Conseil d’administration du Mouvement Ivoirien des droits de l’Homme, (MIDH).  Ancienne Ambassadrice des jeunes pour l’UNESCO, elle est par ailleurs la Présidente du Conseil d’administration du Réseau Ivoirien des Jeunes Leaders pour l’Intégrité (RIJLI).

Nathalie SORO est diplômée d’un Master en Autonomisation et leadership dans les projets de développement acquis en Espagne à la fondation Murejes. Elle est   actuellement  Chargé d’Etudes au Ministère de la ville.

Laetitia Goli, la dynamique conseillère politique

Laetitia Goli est une passionnée de la critique politique. Elle se révèle sur les réseaux sociaux à travers ses réflexions raisonnées, ses analyses critiques sur la politique mais aussi sur le genre. Celle qui assume être féministe est engagée  sur les questions de citoyenneté au sein de  diverses associations de jeunesse.

La démocratie et la bonne gouvernance sont des thématiques qui l’attirent. Se réclamant activiste politique, elle devient rédactrice  d’articles politiques et  chroniqueuse pour des médias en ligne.

Diplômée d’un master de Droit Public International de l’Université Catholique  de l’Afrique de l’Ouest d’Abidjan, Laetitia Goli Elle est aujourd’hui consultante analyste politique pour des organisations étrangères et la conseillère politique pour le genre et le féminisme de la Fondation Friedrich Ebert (Bureau d’Abidjan).

Une sélection Lemediacitoyen.com

Lire aussi:
Pinhou-Bahé (ouest ivoirien), un hôpital social inter-régional de référence  annoncé

1 Comment

Email


*