Affaire Huawei, Stephane Ganhi, économiste : « C’est un couteau à double tranchant pour l’Afrique »

|405 vues |
Stephane Ganhi, économiste de développement, chroniqueur à lemediacitoyen.com

Stephane Ganhi, économiste de développement et spécialiste de l’inclusion financière est chroniqueur pour lemediacitoyen.com. Dans cette interview réalisée par la Redaction, il explique les impacts économiques du conflit américano-chinois autour de la marque Huawei.

Que reproche-t-on à la marque Huawei ?

 Huawei se retrouve dans un conflit américain chinois.  Cela concerne la 5g. En fait Huawei a déjà un système d’exploitation de cette nouvelle technologie ce que n’a pas Apple. Et vue que le fondateur de Huawei est chinois et aurait signé avec son pays pour le partage de données, les américains trouvent cela comme de l’espionnage. Ils demandent  à Google d’arrêter son contrat avec cette firme. Voilà d’où vient cette embrouille. C’est une guerre technologique qui se transforme en guerre économique

Que peut être l’impact de cette guerre économique?

 

Étant donné que le géant américain  Apple se retrouve affaiblit, il utilise d’autres moyens pour refaire surface.  Sur l’économie mondiale, cela  impacterait déjà l’Europe qui est un allié des Etats unis. Et donc Huawei sera affaiblit en Europe car la marque perdra des parts de marchés. Il en est de même au Canada et aux Etats unis.  Les Chinois en retour vont penser à contrer cela par une augmentation de leurs taxes à l’endroit de leurs partenaires commerciaux.
Ce qui ramènera  à une bataille de tranchée entre les blocs des occidentaux et les  Brics ( Brésil, Inde, Russie, Afrique du sud, Chine). Voilà les pays émergents pour qui il faudra contrer l’émergence occidentale pour la conquête des marchés. Sans doute que cela aboutira à la fermeture de certains marchés aux belligérants et donc l’Afrique restera le champ de bataille.

Comment  l’Afrique constitue-t-elle un champ de bataille de manière concrète ?

Vue la guerre technologique qui est en cours Huawei, à court terme, orientera sa recherche de débouchés vers le marché africain. Ce qui fera une concurrence accrue aux marques occidentales et contribuera à baisser éventuellement le coût du smartphone.

Cette démarche de recherche de débouchés s’explique par l’augmentation du budget de la marque en destination de l’Afrique. La conséquence directe de cela sera l’augmentation de ses ventes sur le marché africain.

Cependant les partenaires commerciaux des pays occidentaux en Afrique par des accords augmenteront certainement les taxes à l’importation des portables dans le but de privilégier leurs accords commerciaux pour contrer l’avancement de cette marque chinoise. Ceci dit, dans les pays du Brics la marque chinoise connaîtra une tendance évolutive. Pour conclure cette guerre technologique est à double tranchant pour l’Afrique.

Pourquoi ?

 Dans certains cas, elle permettra le renforcement des relations de certains pays avec la Chine en Afrique ou contribuera à dégrader les relations. Par contre dans ces cas de figures, la Chine a tout à gagner en ciblant l’Afrique avec la 5 g par la mise en place de moyens techniques qui permettront de faire évoluer ces pays avec qui elle sera en accord sur ce module technologique.

Interview réalisée par Nesmon De Laure

Lemediacitoyen.com

Lire aussi:
Italie-Naples/ Bavure de la Police municipale,  le maire interpelé

Email


*