Résilience à la Covid-19, les USA apportent 2,7 milliards de FCFA à Abidjan

    La résilience à la Covid-19 mobilise les partenaires. Le gouvernement américain apporte son soutien à la Côte d’Ivoire. Cela, par une assistance financière de 4,6 millions de dollars soit 2,7 milliards de Francs CFA.

    Cet appui financier vient de la part des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) et de l’Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID). Il permettra d’aider le gouvernement ivoirien dans ses priorités qu’il définira.

    Les Etats-Unis aideront les autorités ivoiriennes à renforcer les mesures de prévention et de contrôle des infections dans les établissements de soins de santé. L’ appui américain vise aussi à améliorer la communication des risques au niveau communautaire et au niveau des prestataires de soins de santé. 

    Cet apport entend  limiter la propagation des maladies. Cela, grâce à une meilleure localisation des contacts et la recherche de cas. L’idée est aussi de contribuer à une surveillance épidémiologique plus robuste. De même que de renforcer les capacités de diagnostiques des laboratoires.

    Les USA visent à travers cette somme, la formation du personnel des laboratoires dans la bio sûreté et la biosécurité, former le personnel de santé dans la gestion des cas.

    « Le gouvernement américain est fortement engagé en Côte d’Ivoire depuis de nombreuses années dans le domaine de la santé. Notamment, à travers le programme PEPFAR contre le VIH-SIDA, que le peuple américain a financé à hauteur de 1,7 milliards de dollars au cours des quinze dernières années.

    C’est parce que le peuple et le gouvernement américain sont convaincus que l’atout le plus précieux de tout pays, ce sont les vies humaines. Les maladies infectieuses ne respectant pas les frontières, le monde entier doit y faire face ensemble, et les Etats-Unis vont continuer à faire preuve de leadership devant ce défi sans précédent », a indiqué l’Ambassadeur des Etats-Unis en Côte d’Ivoire, Richard Bell.

    Selon lui, les États-Unis appellent d’autres donateurs à contribuer à l’effort mondial de lutte contre le COVID-19.

N’Dri Koffi

Lemediacitoyen.com

Lire aussi:
Désormais alphabétisée,  Biagne Malthide, 18 ans : « Je voulais qu’on me prenne au sérieux »

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*