Opinion/ Soutenir le RHDP et bénéficier du développement, haro sur le chantage des cadres

Philippe Legré, cadre RHDP : « Si vous voulez que le Rhdp continue de développer votre région, il faut le soutenir, sinon vous n’aurez plus rien », Soir Info du 11 septembre 2019. (DR)

Une petite réflexion sur les propos de nos hommes politiques ivoiriens qui n’hésitent pas à faire chanter les populations en leur promettant le développement en échange d’un soutien à leur chapelle politique. 

Premier morceau choisi, une déclaration d’un cadre du Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) à Sassandra. Philippe Legré : « Si vous voulez que le Rhdp continue de développer votre région, il faut le soutenir, sinon vous n’aurez plus rien », Soir Info du 11 septembre 2019.

Deuxième morceau, un autre cadre du Rhdp, Aka Aouélé à Bocanda : « Populations du département de Bocanda, faites le bon choix, soutenez le Rhdp pour avoir votre part de développement », Soir Info du 9 septembre 2019.

Troisième morceau, les propos du maire de Vavoua Bonaventure Kalou sur Abidjan.net «  On peut servir sa commune, sans militer dans un parti politique. J’ai été joueur, j’ai défendu la Côte d’Ivoire sans parti pris. Je suis ni à gauche, ni à droite. Je suis au service de Vavoua ».  Un propos qui tranche avec les deux premiers.

Analyse. Après de tels propos des cadres du Rhdp, est-ce à dire que ce parti est la panacée obligatoire pour ce pays ? Donc ne pas faire le choix du parti au pouvoir, c’est ne plus avoir sa part de développement ? Si des populations ne votaient pas le Rhdp le jour de la présidentielle, est-ce à dire qu’elles devront dire à Dieu au développement ? Lorsque nous lisons ou entendons de tels propos, nous nous demandons sur quelle planète sommes-nous ?

 Les ivoiriens s’acquittent de leurs impôts et cela sert à construire des écoles, des hôpitaux, pour eux. Diantre, pourquoi utiliser l’argent des contribuables pour leur faire du chantage ? Avant le Rhdp, des ivoiriens ont bénéficié de l’eau et de l’électricité dans leurs localités. Et après ce parti, ce processus va se poursuivre.

 Arrêtons ces discours préhistoriques. Il faut sortir du marchandage et du chantage, lorsqu’il s’agit du développement. Durant son passage sur terre, Jésus Christ n’a pas été aimé pas tous mais aimait tous. Donc, je demanderai un peu d’humilité aux créatures. Je suis surpris de la déclaration de l’ex-footballeur, car je me disais qu’il n’existe plus cette race d’homme en Côte d’Ivoire. Certains veulent nous en démontrer le contraire par des discours sans fondement. J’espère que les pressions politiques n’auront pas raison de la position ni gauche, ni droite.

 Je souhaite pour mon pays une nouvelle race d’hommes politiques qui mettent l’humain au centre de leurs préoccupations. Et non le parti politique comme l’absolu au développement. La construction de la Patrie de la vraie fraternité ne se fera pas avec des discours de chantage.   

N’Dri Koffi

Lemediacitoyen.com       

Lire aussi:
Analyse/Affaire masturbation sexuelle : pourquoi il ne faut ni rire ni pleurer ! / par Dr Paul Agoubli, enseignant

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*