Législatives au Benin, coupure d’internet dans une élection sans l’opposition

|155 vues |
Divers observateurs ont déprécié la coupure d'internet au Benin de Patrice Talon pour les élections législatives. (DR)

Dimanche 28 Avril, 5 millions de béninois inscrits sur les listes électorales, étaient censés se rendre dans les urnes pour élire leurs 83 députés. Si aucun incident majeur n’a été constaté sur toute l’étendue du territoire national, les centres et bureaux de votes, eux, étaient plutôt déserts, selon plusieurs médias et observateurs présents sur les lieux.

Les chiffres officiels du taux de participation du peuple béninois à ce scrutin n’ont pas encore été dévoilés jusqu’au soir. Mais l’abstention des électeurs n’est pas un secret. Est-ce à cause de l’absence de l’opposition à ces élections ? Pour rappel, après le rejet de leurs listes par la Commission Électorale Nationale Autonome, début mars, plusieurs partis de l’opposition avaient appelé au boycott des législatives pour exprimer leur mécontentement. Ces élections qui se sont donc déroulées sans l’opposition sont qualifiées d’historiques par tout le monde. Par ailleurs, la coupure d’internet est l’autre fait majeur de cette journée d’élection au Benin. Après le Congo, le phénomène de la coupure d’internet pendant des élections a refait surface au pays de Mathieu Kerekou. Ralentie le matin, la connexion internet était inexistante à la mi-journée. Il était donc impossible d’avoir accès aux réseaux sociaux.

Elvis Ouffoué

 Lemediacitoyen.com

Lire aussi:
Sensibilisation sur les questions migratoires, un réseau de communicateurs voit le jour

Email


*